New-York, Jour #1, 8 avril, 2006


Super beau voyage dans l'état de New-York, Newburgh (environ 45 minutes au nord de New-York) 11 personnes 5 voitures

Ride de 31 km près de l'aéroport Stewart,

(Image de GOOGLE Hearth, avec le tracé de notre GPS)

Voici la nouvelle monture de Robert, remarquez sur les photos de la journée deux, comment il n'est plus capable de la laisser seule lors des arrêts de repos ???

Voici le texte de Guy Mehuys

C'était écoeurant ! Samedi, après notre arrivée à Newburgh, départ vers 14h00 sur les sentiers du Stewart International Airport. Il y a bien un aéroport mais on ne la jamais vu. C'était boisé, vallonné, avec quelques bonnes côtes. Le problème, c'est qu'on s'est perdu, même avec les cartes et le GPS en main. On est passé et repassé au moins quatre fois aux mêmes endroits ! Presque tout du single track bien entretenu avec des belles courbes rapides. Bilan 24 km et des bikes très sales.
Dimanche, vers 11h00, départ dans les sentiers de Ringwood au New Jersey. On tombe sur Joe qui s'offre à nous guider, ce qui fait l'affaire de René, et Réjean n'a plus qu'à enregistrer le parcours avec son GPS. Ici les trails sont pas mal plus techniques, plus accidentées, et surtout très rocheuses. Mais le terrain est sec et la ride est excellente. Bilan 22 km. Puis, notre "hôte" René nous convainc que New York n'est pas très loin (env. 45 minutes) et nous partons pour la ville avec arrêt chez Wendy's pour faire le plein. On stationne les autos sous le Washington Bridge et c'est parti pour Manhattan. Traversée du pont, enfilade sur Riverside Drive, virage à gauche à la 90e Rue et on débouche dans Central Park. Là la vitesse moyenne tombe à pic, car il y a beaucoup à voir, surtout les belles New Yorkaises, n'est-ce pas Lawrence ? Super belle randonnée, beau soleil, arbres en fleurs, New York comme vous ne l'imaginer pas. René avait prédit une vingtaine de km. Bilan : 30 km ! On a tous bien dormi ce soir-là.
Dimanche, le retour, mais d'abord un détour sur Minnewaska State Park à une cinquantaine de km au nord de Newburgh. Le parking est au sommet d'une falaise gigantesque qui surplombe toute la vallée de l'Hudson. Selon la carte on ne peut rouler que sur les "carriageways", du double track. Tous les sentiers sont réservés au randonneurs. On se demande si Larry nous a induit en erreur en proposant cette sortie. Mais il n'en est rien. Les vues sont à couper le souffle et le terrain était parfait pour notre état de fatigue avancé. Des montées longues mais pas très abruptes, des descentes rapides avec de bons virages serrés, et les vues, toujours les vues. Lundi, un autre 22 km pour compléter cet excellent voyage.
Merci à René pour avoir suggérer cet endroit. Il va falloir en faire une habitude de présaison.

Guy